Détection d'étincelles, extinction d'étincelles

Éviter des dommages matériels, des pertes de production et la mise en danger des individus !
Si les équipements de transport et de convoyage pneumatiques sont utilisés pour le transport de matières inflammables, il y a toujours risque de projections d'étincelles et, par conséquent, d'incendies et d'explosions de filtres. La projection d'étincelles est souvent provoquée par les machines utilisées ou par des matières ou matériaux souillé(e)s.
Il en résulte des pertes de production, des dommages matériels élevés et une mise en danger d'individus. Afin d'exclure ce risque, les installations d'aspiration doivent être surveillées en conséquence et protégées par des installations d'extinction appropriées. Si les systèmes d'extinction d'étincelles installés satisfont aux directives de l'Union allemande des assureurs de biens (VdS 2106), les assureurs de biens octroient une remise allant jusqu'à 15%.

Schéma de montage d'une installation d'extinction d'étincelles


Le fonctionnement d'une installation d'extinction d'étincelles

La mise en place de détecteurs d'étincelles et d'équipements d'extinction s'impose pour toutes les conduites de refoulement pneumatiques. Ceux-ci doivent être montés en aval du ventilateur (car celui-ci peut également générer des étincelles). Les détecteurs d'étincelles décèlent déjà les rayons infrarouges les plus minimes et signalent leur présence à la centrale de détection d'étincelles. Cette dernière déclenche, en l'espace de quelques millisecondes, l'équipement d'extinction et de l'eau d'extinction est injectée dans la conduite d'aspiration par le biais des buses spéciales. Les étincelles doivent traverser ce brouillard d'extinction et sont ainsi fiablement éteintes. La distance minimale à prévoir entre un détecteur d'étincelles et l'équipement d'extinction dans une installation d'aspiration dépend de la vitesse d'air régnant dans la conduite d'aspiration et de la vitesse de réaction du dispositif d'extinction. La distance minimale, en mètres, résulte de la vitesse d'air en m/s multipliée par un coefficient de sécurité max. de 0,3 s (en fonction du diamètre de la conduite de refoulement). On entend par coefficient de sécurité le temps entre la détection d'étincelles et la formation du brouillard d'extinction. Au bout de ce temps, le brouillard d'eau d'extinction formé dans la conduite d'aspiration doit être suffisamment efficace afin de pouvoir éteindre de façon fiable les étincelles projetés. Le principe fondamental est donc le suivant : Plus la vitesse d'air est élevée, plus la distance entre le détecteur d'étincelles et l'équipement d'extinction doit être importante pour que l'extinction commence toujours avant l'arrivée de l'étincelle sur le lieu d'extinction.

Voici un exemple de calcul :
Vitesse d'aspiration/d'air v = 30 m/s
Coefficient de sécurité = 0,25 s
Il en résulte alors la distance minimale suivante : = 30 m/s x 0,25 s = 7,5 m


Équipement de l'installation d'extinction d'étincelles

La mise en place d'un détecteur d'étincelles (A) et d'un équipement d'extinction d'étincelles (B) derrière le ventilateur s'impose pour toutes les conduites de refoulement menant à un filtre ou à un silo à copeaux. L'équipement de détection d'étincelles (A) se compose de deux détecteurs au minimum pour la surveillance de la section intégrale de la conduite.

L'équipement d'extinction étincelles (B) se compose d'une électrovanne à ouverture rapide et d'une buse d'extinction au minimum. Afin d'éviter des encrassements, les buses d'extinction sont dotées d'une fermeture. L'opération d'extinction demeure activée jusqu'à ce que la dernière étincelle détectée (C) ait traversé le parcours d'extinction. L'extinction s'arrêtera automatiquement. L'installation d'extinction d'étincelles demeure cependant en alerte et assure une lutte contre tout nouvelle étincelle projetée. La durée d'extinction minimale est de cinq secondes. Elle se prolonge automatiquement si la projection d'étincelles dure plus longtemps. Les étincelles individuelles sont éteintes de manière fiable lors du processus de production.Grâce à un seuil de déclenchement réglable entre 1 et 999 étincelles pour une unité de temps définie, il est possible de programmer un arrêt commandé de la machine (D).

protection contre l'incendie
Le nombre d'étincelles détectés et le seuil de déclenchement s'affichent sur la centrale de détection d'étincelles. Afin de pouvoir générer une parfaite atomisation, une pression d'écoulement minimale de 5 bar est nécessaire sur l'automate d'extinction. Si cela n'est pas le cas, il convient d'utiliser une installation d'augmentation de pression (E). Cette dernière se compose d'une pompe centrifuge verticale avec réservoir sous pression à membrane et d'un réservoir de stockage (F). Le réservoir de stockage sert également à la séparation biologique de l'eau de ville et de l'eau d'extinction. Le raccordement d'eau d'extinction sur un dispositif d'arrosage existant est possible. Les équipements d'extinction qui se trouvent dans des zones au risque de gel doivent être complétés par un chauffage d'appoint électrique.
La commande du chauffage d'appoint (G) est assurée par un thermostat extérieur avec surveillance appropriée de la bande de chauffage. Toutes les conduites à eau d'extinction chauffées ainsi que l'équipement d'extinction doivent être isolés. Dans la zone des vannes et des buses d'extinction, l'isolation doit être amovible afin de pouvoir effectuer les travaux de maintenance. Les détecteurs d'étincelles disposent d'un dispositif de contrôle intégré. Les centrales de détection d'étincelles (H) de la nouvelle génération sont équipées d'un dispositif de contrôle de détecteur automatique. Ici, le contrôle manuel n'est pas nécessaire. Une surveillance de l'eau d'extinction contrôle en permanence le déroulement impeccable des extinctions et affiche la progression de l'extinction sur la centrale de détection d'étincelles. Si une installation de filtration fonctionne avec retour d'air, des détecteurs de fumées à by-passe se montent dans les conduites de retour d'air. Ces détecteurs signalent immédiatement toute présence de feu couvant dans les manches du filtre et déclenchent la mise hors circuit des ventilateurs. L'installation de filtration est équipée de plus de deux détecteurs différentiels thermiques qui se déclenchent dès que la température dépasse 85°C. Ce faisant, il est uniquement possible de déclencher une seule alarme ou d'asservir une seule installation d'extinction. Les centrales d'extinction d'étincelles sont équipées d'une surveillance à microprocesseur. Les événements détectés et les anomalies sont sauvegardés et affichés en texte en clair. Jusqu'à 2 500 événements peuvent être sauvegardés.




Vannes pour systemes de protection incendie

Détecteur d'étincelles
Détecteur
d'étincelles
Système d'extinction automatique
Système d'extinction
automatique
Centrale de détection  d'étincelles BM 6
Centrale de détection
d'étincelles BM 6
Protection contre les incendies >pour silos à copeaux
Protection contre les incendies pour silos à copeaux

En collaboration
avec T & B electronic

Veuillez remplir les champs ci-dessous pour pouvoir télécharger les fiches

 

Société ou organisme :
Nom : *
Prénom : *
Email : *

 

Extincteur d'étincelle
extincteur étincelle détecteur étincelle détecteur étincelle
FSK SP1D-R SP1D-R
FSL T&B electronic  
  systemes d'entretien de tuyaux d'incendiematelas de sauvetageprotection incendie Conception site e commerce : la république du clic